Notice: Undefined variable: texte in /public_html/magic/terrains.php on line 65

Les terrains de Magic

Mécaniques liées à la bibliothèque

Tutorisation de terrains (Fetch Lands)

delta pollué

Certains terrains sont considérés comme des « tuteurs » : en quittant la table, ils permettent d'aller chercher un autre terrain dans la bibliothèque et de le mettre en jeu à leur place.
On distingue deux grandes catégories parmi ces terrains : ceux pour lesquels le terrain tutorisé arrive en jeu engagé, et ceux pour lesquels le terrain tutorisé arrive en jeu dégagé et est donc exploitable immédiatement.

Les deux cycles de terrains habituellement qualifiés de fetch lands sont le cycle inhabituel de Mirage, dont les terrains arrivent en jeu engagés (Plaine inondée mana blanc ou bleu, Rivière souillée mana bleu ou noir, Fosse d'huile de roche mana noir ou rouge, Vallée forestière mana rouge ou vert, Herbages mana vert ou blanc), le cycle rare d'Onslaught dont les terrains arrivent en jeu dégagés (Grève inondée mana blanc ou bleu, Estuaire pollué mana bleu ou noir, Fondrière sanguinolente mana noir ou rouge, Contreforts boisés mana rouge ou vert, Lande venteuse mana vert ou blanc) et le cycle rare de Zendikar dont les terrains arrivent en jeu dégagés (Plaines marécageuses mana blanc ou noir, Lac de montagne bouillant mana bleu ou rouge, Catacombes verdoyantes mana noir ou vert, Mesa aride mana rouge ou blanc, Forêt pluviale embrumée mana vert ou bleu).
Pour le cycle d'Onslaught, l'équipe de conception des cartes décida de mettre un dégradé de couleurs dans l'encadré du texte bien que ces terrains ne produisaient pas de mana, afin de les rendre plus facilement reconnaissables en jeu.

Le troisième cycle, celui de Shards of Alara, présente des terrains communs qui permettent de tutoriser un terrain au choix parmi trois types, mais qui fait arriver ce nouveau terrain en jeu engagé : Panorama de Bant mana blancmana vert ou bleu, Panorama d'Esper mana bleumana blanc ou noir, Panorama de Grixis mana noirmana bleu ou rouge, Panorama de Jund mana rougemana noir ou vert, Panorama de Naya mana vertmana rouge ou blanc.
Les terrains de ce dernier cycle ont l'avantage de fournir du mana incolore, en plus de leur capacité de tutorisation ; d'autres terrains tuteurs présentent cette même caractéristique, voire, fournissent du mana coloré.

La tutorisation est habituellement déclenchée par le sacrifice du terrain (capacité activée), mais elle peut aussi être déclenchée par la mise au cimetière du terrain de façon générale (défausse, destruction par l'adversaire, sacrifice déclenché par une autre carte… – c'est le cas des Dalles de Trokair) et peut également être déclenchée par une capacité activée consommant du mana et renvoyer le terrain tuteur dans la main de son propriétaire à la fin du tour (c'est le cas des Glaciers en dégel dont le texte a été réécrit plusieurs fois en raison de modification de la définition de la fin du tour dans les règles).
À noter que certains terrains, en plus du sacrifice, demandent un cout supplémentaire, soit en mana (Moraine frontale, Orée de la Krosia), soit en points de vie (les cycles d'Onslaught et de Zendikar).

La plupart de ces terrains permettent d'aller chercher un terrain d'un sous-type particulier simple (comme une plaine) ou d'un sous-type au choix parmi plusieurs (c'est le cas des trois cycles présentés plus haut), ce qui inclut des terrains non basiques et disposant du sous-type adéquat ; alors que d'autres permettent d'aller chercher un terrain quel que soit son sous-type, mais à condition qu'il soit basique (c'est le cas de l'Immensité terramorphe et des Étendues sauvages en évolution).

Un autre terrain particulier, l'Ouest de Tolaria, peut être défaussé pour son cout supplémentaire de transmutation (1 manamana bleumana bleu) et permet d'aller chercher une carte de cout converti de 0 et de la mettre en main (que ce soit un sort de cout converti nul – 0 mana, X mana, X manaX mana – ou un autre terrain).

Enfin, l'un de ces terrains, plutôt que d'offrir la possibilité de tutorisation à son contrôleur, l'offre à un joueur quelconque (possiblement soi-même, un adversaire ou un coéquipier), après lui avoir détruit l'un de ses terrains : le Quartier fantôme.

De très nombreux sorts permettent également de récupérer des terrains depuis sa bibliothèque, la plupart d'entre eux sont verts, car en étroit rapport avec le caractère naturel des terrains, mais on trouve également quelques artéfacts et exceptionnellement des sorts blancs, bleus, noirs ou rouges ; il s'agit essentiellement de rituels et de capacités activées de créatures.

On distingue ici trois grandes catégories de tuteurs, ceux qui amènent le terrain en main (Disposition du terrain, Vignes bourgeonnantes, Brindille du vagabond, Guidevoie municipal, etc.), ceux qui le mettent en jeu engagé (Croissance luxuriante, Incursions périlleuses, Pionnière quirionaise, Babiole du voyageur, etc.) et ceux qui le mettent en jeu dégagé (Renouvellement, À la recherche de demain, Spoils of Victory, Étendues sauvages, etc.), cette dernière étant évidemment la plus intéressante.
(On trouve aussi exceptionnellement des sorts qui se contentent de remonter le terrain en haut de la bibliothèque, comme le Voyage d'exploration ou l'Annonciatrice sylvine.)

La plupart de ces tuteurs permettent de chercher un unique terrain basique, mais d'autres permettent d'aller chercher plusieurs terrains basiques en une seule fois (Sacres du printemps, Errances lointaines, Portée du kodama, etc.), un ou plusieurs terrains quelconques (Regard sylvestre, Changelieu, Assolement, Titan primitif, etc.), ou encore un ou plusieurs terrains d'un type particulier, souvent des forêts (Don de terrain, Cherchauloin, Vers le Nord, Revendication de Linciel, Frêne guidegraine, etc.).

Quelques tuteurs fonctionnent différemment et font révéler un certain nombre de cartes (voire toute sa bibliothèque, avec le Passage guidé) pour en extraire des terrains et les mettre soit en main (Pin ancestral de Jukai, Paillis, Don du gargantuesque, Druide ermite, Guidevoie ondine, Guide gobelin), soit directement en jeu (Déblaiement, Druide vengeur, Entrelacs des chemins, Prophètes de l'Œil tourné vers le Ciel).
Un sort permet également de retirer du jeu des terrains depuis la bibliothèque et de les mettre en jeu lors de son entretien (Horizons interminables), un autre permet carrément d'aller chercher des terrains en dehors du jeu (Souhait vivant).

Enfin, certains tuteurs sont plutôt dédiés au multijoueur (Nouvelles frontières, Explorateur émérite, Fertilide, Dryade de la Yavimaya) ou profitent aux adversaires (Géant au rabais).

Tutorisation

L'Œil d'Ugin de Worldwake, terrain légendaire et mythique, est le premier à permettre de chercher une créature dans sa bibliothèque pour la prendre en main.

Recyclage (Cycling)

banc de sable isolé

Certains terrains peuvent être défaussés (sacrifiés avant même d'arriver en jeu, pour comparer avec la tutorisation) pour piocher une carte, ce qui peut servir à accélérer le jeu lorsqu'on dispose déjà de suffisamment de terrains sur la table.

Deux cycles de terrains communs sont recyclables, celui d'Urza's Saga (Prairie dérivante mana blanc, Île lointaine mana bleu, Fondrière polluée mana noir, Cratère fumant mana rouge, Karst glissant mana vert), et celui d'Onslaught (Vallon retiré mana blanc, Banc de sable isolé mana bleu, Lande stérile mana noir, Caverne oubliée mana rouge, Halliers tranquilles mana vert).

Tous ces terrains arrivent en jeu engagés, ceux d'Onslaught peuvent être recyclés pour le cout d'un mana de la couleur correspondant au terrain, et ceux d'Urza's Saga pour un cout de deux manas incolores.

Il existe également dans Urza's Saga un terrain inhabituel recyclable qui fournit du mana incolore et qui vient en jeu dégagé (Paysage désolé).

Recyclage en terrain (Landcycling)

L'extension Scourge a introduit au travers d'une série de créatures une variante du recyclage qui permet, en échange de la défausse d'une carte de créature recyclable et d'un cout de deux manas incolores (2 manas), d'aller chercher un terrain d'un type basique donné dans sa bibliothèque et de le prendre en main : Dragon éternel {mana blanc}, Noble templier {mana blanc}, Ranger des côtes {mana bleu}, Abomination perverse {mana noir}, Couguar cendredent {mana rouge}, Aberration elfe mana vert, Vigile de Brinbois mana vert.
Dans l'extension exclusivement multicolore Alara Reborn, afin de satisfaire aux exigences du thème, le recyclage de terrain fut décliné sous une forme double : un cycle de cinq créatures dont chacune présente deux capacités de recyclage en terrains basiques correspondant aux deux couleurs de la carte (Labourin du sanctuaire {mana blancmana bleu}, Zombies jhessiens {mana bleumana noir}, Bondisseur ignescent {mana noirmana rouge}, Rannet des vallées {mana rougemana vert}, Pâle recluse {mana vertmana blanc}).

Recyclage en terrain de base (Basic landcycling)

Avec Conflux est apparue une variante du recyclage en terrain adaptée à l'un des thèmes principaux de l'extension : le domaine et la diversité des terrains basiques.
Ainsi, cinq sorts, plutôt que d'être joués normalement, peuvent être défaussés et, pour un cout de un mana incolore plus un mana coloré, permettre d'aller chercher une carte de terrain basique dans sa bibliothèque et de la prendre en main après l'avoir révélée : Scintillation de résistance {1 manamana blanc}, Visions traumatisantes {1 manamana bleu}, Absorption de la vithe {1 manamana noir}, Chute ardente {1 manamana rouge}, Don sylvestre {1 manamana vert}.

Pioche

bibliothèque d'Alexandrie

Quatre terrains disposent d'une capacité spéciale qui permet à leur contrôleur de piocher une ou plusieurs cartes à chaque activation (nécessitant bien entendu l'engagement du terrain).
La Bibliothèque d'Alexandrie permet de piocher une carte seulement si son contrôleur a exactement sept cartes en main, le Sanctuaire maritime le permet en échange de mana blancmana bleu et du sacrifice d'un oiseau, Mikokoro, Centre de la mer le permet en échange de 2 manas, mais fait également piocher une carte à chaque autre joueur en contrepartie.
Le Bazar de Bagdad permet de piocher deux cartes, mais en fait ensuite défausser trois à son contrôleur.

Deux autres terrains font également piocher, mais en échange de leur sacrifice, ce qui les rapproche plus ou moins des terrains recyclables.
Ainsi, pour mana bleu et son sacrifice, le Colisée céphalide fait piocher trois cartes puis défausser trois cartes à son contrôleur, uniquement s'il a au moins sept cartes dans son cimetière (seuil) et pour 1 mana et son sacrifice, la Canopée d'horizon fait piocher une carte à son contrôleur.

Deux sorts permettent de piocher une carte de terrain (Voyante de Fa'adiyah, Sindbad), d'autres permettent de piocher lorsqu'un terrain est mis au cimetière (Apprentissage pédant), révélé (Varenne), joué (Cor d'avidité) ou même lorsqu'on ne joue aucun terrain (Atlas mercadien).

Regard (Scry)

strates de scrutation

Quelques terrains utilisent la mécanique du regard (scry), permettant à leur contrôleur de regarder la carte du dessus de sa bibliothèque ou de la bibliothèque d'un joueur quelconque (Île de l'Anneau-lune).

Cette capacité coute généralement du mana en plus de l'engagement du terrain et peut être utilisée plusieurs fois, sauf dans le cas de la Nouvelle Bénalia, où le contrôleur regarde la première carte de sa bibliothèque une seule fois, lorsque le terrain arrive en jeu.

Une possibilité supplémentaire peut être offerte au contrôleur une fois que la carte a été regardée (Excavations soldevies : mettre la carte regardée sous la bibliothèque, Strates de scrutation : révéler la carte et la prendre en main).

La capacité peut être restreinte par une condition particulière, comme dans le cas de l'Île de l'Anneau-lune, où son contrôleur doit contrôler au moins deux permanents bleus pour l'utiliser.

Renvoi dans la bibliothèque

Que ce soit pour éviter une ennuyeuse prise de contrôle ou destruction de terrain ou que ce soit pour retarder un adversaire, il peut être utile de renvoyer un terrain au-dessus de la bibliothèque de son propriétaire.
Ces sorts le permettent : Terre en jachère, Coureur des racines, Déraciner, Remous temporels, Sous la Charrue (2 terrains).

carte