Notice: Undefined variable: texte in /public_html/magic/terrains.php on line 65

Les terrains de Magic

Mécaniques basées sur des marqueurs (Counters)

Diverses mécaniques sont représentées par l'utilisation de marqueurs sur les terrains, ce qui permet de modifier facilement leur état, en ajoutant ou retirant certains marqueurs.

Terrains asséchés ou épuisés (Depletion / Mining)

conduits de lave

Alors que la plupart des terrains sont considérés comme inépuisables (on en tire du mana tant que la partie dure), d'autres contiennent des ressources limitées, et lorsque ces ressources sont épuisées, le terrain devient inexploitable (ce qui se traduit par son sacrifice).

Cela est représenté soit par le retrait progressif de marqueurs « minage » (mining), comme pour la Mine de gemmes de qui en contient initialement trois (ce terrain inhabituel de Weatherlight était conçu à l'origine pour l'extension Tempest), soit par le retrait de marqueurs « sec » (depletion), comme pour le cycle de terrains communs de l'extension Mercadian Masques dont chacun contient initialement deux marqueurs et produit deux manas à chaque retrait de marqueurs : Ferme isolée mana blanc, Récif saprazzois mana bleu, Tourbière mana noir, Aiguille de grès mana rouge, Futaie de noyers mana vert.

Un cycle de terrains bicolores d'Ice Age exploite le marqueur « sec » pour rendre le terrain inexploitable un tour sur deux (Alluvions mana blanc ou bleu, Delta du fleuve mana bleu ou noir, Conduits de lave mana noir ou rouge, Contrefort forestier mana rouge ou vert, Veldt mana vert ou blanc), mécanique qui a été reprise plus tard sans marqueurs et avec une simple indication sur l'absence de dégagement pour les lag lands de Tempest et Champions of Kamigawa.

Terrains chargés (Charge)

D'autres terrains sont inépuisables en ce qui concerne leur ressource de base, mais contiennent également une ressource supplémentaire inconnue (ce qui se traduit par le choix de la couleur lorsqu'on l'extrait) qui, elle, est en quantité limitée.
Cela est représenté par le retrait de marqueurs « charge », comme pour les terrains éclatants de Lorwyn (Prairie éclatante mana blanc, Ruisseau éclatant mana bleu, Marécage éclatant mana noir, Cordillère éclatante mana rouge, Bosquet éclatant mana vert) ou le Pont de glace de Tendo ; le Noyau de Mirrodin est particulier dans le sens où il est possible de recharger sa ressource bonus une fois par tour (mais il est, à priori, impossible de le recharger et de l'exploiter dans le même tour).

Terrains de stockage (Storage)

entrepôt nain

Certains terrains ont vocation à régénérer leurs ressources régulièrement, avec la possibilité d'ajouter un marqueur « stock » (storage) en engageant le terrain, et celle de retirer la quantité de marqueurs « stock » voulue pour extraire la quantité correspondante de mana de la couleur attendue.
C'est le cas du cycle de terrains rares de Fallen Empires (Magasin icatian mana blanc, Silos de sable mana bleu, Caveau insondable mana noir, Entrepôt nain mana rouge, Arbres creux mana vert), du cycle de terrains inhabituels de Mercadian Masques (Fontaine de Cho mana blanc, Anse saprazzoise mana bleu, Hangar souterrain mana noir, Bazar de Mercadia mana rouge, Bosquet de Paillebois mana vert), et du cycle de terrains inhabituels de Time Spiral (Bassins calciformes mana blanc ou bleu, Brisants du navire de l'effroi mana bleu ou noir, Crassier en fusion mana noir ou rouge, Étendues fongoïdes mana rouge ou vert, Steppes de sel mana vert ou blanc), ces derniers ayant la particularité de produire du mana incolore de base, de produire leur mana « stocké » sans avoir à être engagés, mais aussi caractérisés par le fait que chaque ajout et chaque retrait de stock consomme un mana générique.

City of Shadows est un terrain de stockage particulier : ses marqueurs de stocks ne sont jamais consommés, ce qui rend sa production exponentielle, mais chaque ajout de marqueur nécessite le retrait de la partie d'une créature qu'on contrôle ; ce terrain a directement inspiré l'artéfact générateur de mana Autel des ombres.

Autres marqueurs

caverne aux gemmes

Trois terrains exploitent chacun leur propre marqueur : celui des Profondeurs obscures, duquel on doit retirer dix marqueurs « glace » (ice) pour faire apparaitre la créature légendaire Marit Lage, les Cavernes aux gemmes, qui peuvent éventuellement arriver en jeu porteuses d'un marqueur « chance » (luck) dont la présence permet d'extraire du mana de n'importe quelle couleur désirée en lieu et place du mana incolore normal et Magosi, le voile d'eau qui fait perdre un tour lorsqu'il gagne un marqueur « éon » et fait gagner un tour supplémentaire lorsqu'on retire ce marqueur.

Quelques sorts sont également amenés à poser des marqueurs sur les terrains, ainsi la Fontaine de vif-argent et la Volonté de l'aquitecte posent des marqueurs « inondation » (flood) qui transforment les terrains en iles, la Cyclopean Tomb des marqueurs « bourbe » (mire) qui transforment les terrains en marais, le Chercheur de filons pose des marqueurs « mine » qui détruisent les terrains marqués lorsqu'ils s'engagent, le Creuseur de pièges pose des marqueurs « piège » (trap) qui infligent des dégâts à une créature lorsque le terrain est sacrifié, le Décalage temporel pose des marqueurs « sablier » (hourglass) qui empêchent le terrain de se dégager et le Cœur de feu d'obsidienne pose des marqueurs « brasier » (blaze) qui infligent des blessures au contrôleur du terrain à chaque entretien.

Enfin, deux enchantements accumulent des marqueurs grâce aux terrains : on peut sacrifier des iles pour amasser des « polypes » sur le Récif corallien – ces marqueurs lui permettent de renforcer des créatures – et à la fin de chaque tour, les terrains dégagés du joueur accumulent des « charges » dans la Cache de mana, qui peut être utilisée pour produire autant de mana incolore qu'elle contient de charges.

carte